La Réflexologie vous veut du bien

Mis à jour : 3 févr. 2019

Interview de Brice Caumont à propos de la Réflexologie plantaire, parue sur le site de Bien-Être et Santé en décembre 2017.

Paris Reiki, Reiki à Paris, Reiki Paris, Massages, Réflexologie
La Réflexo, quel pied !!!

"Bien plus qu’un massage plantaire, la réflexologie soigne de nombreux maux du corps et de l’esprit. Découvrez son fonctionnement et ses vertus.

 

La réflexologie est une pratique qui existe depuis la nuit des temps. On retrouve des preuves de son existence chez les Égyptiens, sur les bas-reliefs de la nécropole de Saqqarah (environ 2 300 av J.C.), où l’on voit des massages des mains et des pieds. Chez les Incas, le massage des pieds était considéré comme un art sacré, et en Chine, le « Nei Ching », célèbre livre de médecine chinoise que l’on situe entre 4 000 et 1 000 av. J.-C., mentionne aussi la réflexologie. Cette pratique douce et naturelle soulage de nombreux maux et apporte des bienfaits durables. Mais comment masser les pieds peut soulager des problèmes d’estomac ? Brice Caumont, réflexologue, maître enseignant Reiki et masseur bien-être, nous éclaire.


BIEN-ÊTRE & santé : Quelle est votre définition de la réflexologie ?


Brice Caumont : Difficile à résumer… mais je vais essayer ! Cette pratique vise à mobiliser les processus d’auto guérison du corps, afin qu’il atteigne l’homéostasie, un état d’équilibre qui lui permet de se maintenir en bonne santé.


Dans réflexologie, il y a « réflexe », mais il faut aussi entendre « reflets ». L’ensemble de votre corps peut se refléter aussi bien dans les pieds, la main, l’oreille que la langue, sur lesquelles on vient exercer des pressions soutenues, avec le bout des doigts.


Chaque zone correspond à un organe, voire à une fonction. Travailler sur le reflet va avoir un impact direct sur l’organe ou la fonction. Par exemple, si vous avez fait un dîner arrosé hier soir, vous avez mal au foie et êtes un peu nauséeux, le réflexologue va aller travailler la zone du foie sur les pieds en allant « cheniller » dessus.


BES : Cheniller ?


BC : C’est le terme technique qui désigne la technique de base du réflexologue. En utilisant le pouce, on va appuyer / relâcher / appuyer/ relâcher, ce qui nous fait avancer à la manière d’une chenille.


BES : Comment fonctionne la réflexologie ?


BC : Il existe différents types de réflexologie. D’abord dans les zones travaillées : si les pieds sont la zone où les réflexologues travaillent en priorité, il existe aussi des techniques de réflexologie sur les mains, les oreilles, la langue ou le visage. Mais il y a aussi plusieurs explications de l’efficacité de la réflexologie.


La première repose sur l’idée qu’il existe un arc réflexe du système nerveux, avec tous les récepteurs présents sur la peau connectés au système nerveux. Lorsqu’on travaille sur la zone correspondant à l’organe ou la fonction qu’on souhaite traiter, l’information est emmenée au système nerveux central, qui la traite et l’envoie à l’organe concerné.


On peut aussi envisager l’efficacité de la réflexologie sous l’angle de la mécanique des fluides. Nos cellules sont constituées à 70% d’eau, et leurs cloisons ne sont ni étanches ni rigides. Grâce à cela, l’onde de toucher va se répandre de proche et proche, et selon le chemin suivi dans notre organisme, avoir un effet particulier à un endroit souhaité.


D’autres s’appuient les principes de la Médecine Ayurvédique, certains sont plutôt dans la lignée des américains, qui ont une approche plus mécanique : toutes les approches fonctionnent.


Pour ma part j’ai été formé sur les principes énergétiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise, qui donnent une grille de lecture du corps et de ses réactions selon les cinq éléments : le bois, le feu, le métal, l’eau et la terre, support nourricier de tous les autres. En travaillant sur l’équilibre énergétique de ces cinq éléments, on aide le corps à trouver son équilibre physiologique : la réflexologie permet d’agir sur les organes afin de créer une nouvelle circulation de l’énergie, plus équilibrée.


BES : Pouvez-vous nous expliquer