Le massage métamorphique

Le massage métamorphique a été mis au point et développé par la rencontre de Robert Saint John (1914 – 1996), réflexologue et naturopathe britannique, et le canadien Gaston Saint Pierre (1940 – 2011), professeur Montessori, dans les années 1960. Il consiste en un effleurage doux des zones réflexes correspondant à la colonne vertébrales sur les pieds, les mains et la tête. Symboliquement les pieds reflètent notre façon d'avancer dans la vie, les mains notre manière de prendre la vie en main et la tête notre façon de penser notre vie.


Robert Saint John, Métamorphique paris, massage paris, massage métamorphique, Métamorphose, Brice Caumont, réflexologie plantaire paris

Robert St John a constaté que le massage des pieds sur des enfants autistes et trisomiques leur amenait un indéniable mieux-être, tant physique que psychique. Il nota aussi que nombre de ses patients lui parlaient spontanément de leur mère lorsqu'il leur massait le talon et de leur père lorsqu'il massait le gros orteil. Il fit alors le lien entre ses observations et les principes de la médecine chinoise sur l'influence prénatale de la mère sur le fœtus. Par des observations plus précises il découvrit que la colonne vertébrale contient des points réflexes de la période prénatales et qu'ils se projettent dans les zones correspondantes des mains et des pieds. C'est à ce moments de notre vie que se développent des structures physiques, mentales et émotionnelles fondamentales. En effet, la colonne vertébrale du fœtus, contre la paroi de l'utérus, mémorise les mouvements à l'intérieur de la mère ainsi que tous ses ressentis et émotions, positifs comme négatifs. Différents facteurs comportementaux, culturels, sociaux, environnementaux, familiaux etc., de la mère ont donc aussi une influence directe sur le fœtus qui partage intimement la vie de sa mère qui le porte. Certains schémas limitants répétitifs, certaines difficultés trouvent leurs origines dans la réactions aux chocs vécus dans la période prénatales.


Par un massage particulier très doux de ces zones, il est possible de débloquer les déséquilibres de l'énergie vitale perturbée par les chocs et les traumatismes vécus dans cette période. Robert St John a d'abord nommé ce soin : Prénatothérapie ; car il l'a conçu pour travailler spécifiquement sur les schémas prénataux qui peuvent-être la source de nombreux déséquilibres, tant physiques, psychiques, émotionnels etc.


Gaston Saint Pierre, Métamorphique paris, massage paris, massage métamorphique, Métamorphose, Brice Caumont, réflexologie plantaire paris
Gaston Saint Pierre 1940 - 2011

Gaston Saint Pierre réalise l'importance pour le thérapeute de se mettre en retrait. Il constate qu'il obtient des résultats qui ont tendance à être définitifs. Il parle alors de Métamorphose, tant les changements qu'il observe sont important et durable.

Le massage métamorphique permet la métamorphose de ce que nous sommes vers ce que nous aurions été sans ces schémas limitant. Pour lui le retrait du thérapeute c'est : "noter les faits, reconnaître leurs présences, les laisser être." Il nomme son travail : Metamorphic Technique, et lui donne pour unique objet la transformation et l'épanouissement de la conscience.


En 1979, Gaston Saint Pierre fonde :"The Metamorphic Association" et sa technique est reconnue d'utilité publique en 1984 en Grand-Bretagne. Il enseigna sa méthode à travers l'Europe par des cours et des conférences. Il est décédé le 1er novembre 2011 en Italie.

Le Métamorphqiue travaille sur :


– les peurs inconscientes (installées par exemple au cours de la grossesse). La future mère a, en effet, pu subir des peurs, des chocs, des séparations, des deuils etc… souffrances petites ou grandes, qui se répercutent chez le fœtus et le bébé avant la naissance. Ou bien des peurs inconscientes subies au cours de l’enfance qui se poursuivent et se ressentent à l’âge adulte entraînant divers troubles ( anorexie, boulimie, phobies….). ​ – les peurs conscientes immédiates (peur d’une situation difficile, d’un moment vécu douloureux, transformations physiologique…) ou plus anciennes (peur de l’eau, du noir, timidité excessive, phobies…). ​ – l’insomnie, difficultés du sommeil, cauchemars répétés. ​ – les blocages ou manque d’énergie. ​ – les difficultés de mémorisation. ​ – le stress. ​ – l’anxiété, les angoisses, la nervosité intérieure. ​ – certains cas d’allergies, d’asthme, d’eczéma, de psoriasis…. ​ – les douleurs chroniques, certains troubles fonctionnels.

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Paris Reiki, Réflexologie plantaire Paris, Massages Paris, Reiki Paris, Brice Caumont

Réflexologie plantaire Paris
Massage Paris
Reiki Paris