Les Archétypes de l'Enfant Intérieur

Mis à jour : 23 déc. 2018

L'Enfant Intérieur est un concept de psychologie analytique créé par Carl Gustav Jung pour désigner la part enfantine ou infantile de l'adulte. Cette part est liée au fonctionnement primaire, instinctif de l'enfant que chacun a été, il est possible d'y trouver sa part d'ombre, celle qu'on rejette ou choisi d'ignorer sans pour autant qu'elle soit mauvaise, ou une expression de l'anima pour l'homme, et de l'animus pour la femme.

Selon Caroline Myss, l'archétype de l'Enfant Intérieur parvenu à maturité alimente cette partie de nous qui aspire à la légèreté et à l'innocence, celle qui continue de s’émerveiller de ce que l'avenir nous réserve, peu importe notre âge. Cette partie de notre psyché contribue grandement à notre capacité à nous amuser dans la vie, tout en prenant nos responsabilités d'adultes au sérieux. La compagnie d'une personne dont cet archétype est équilibré est agréable, car l'énergie joyeuse qui en émane est contagieuse et fait ressortir le meilleur de chacun.


On peut distinguer divers aspect de l'archétype de l'enfant intérieur : l'enfant blessé, l'enfant abandonné, l'enfant magique, l'enfant de la nature, l'enfant éternel, l'enfant divin. Chaque aspect émerge en réaction à diverses situations, mais leur point commun est la tension dynamique qui existent entre la dépendance et la responsabilité. Quand entretenir une dépendance saine, quand s'opposer au groupe et quand s'ouvrir à la vie communautaire ? Chacune de ses variantes est caractérisée par certaines tendances, y compris la part d'ombre de cet archétype. L'Enfant Blessé

L'enfant blessé

Cet Archétype garde en lui la mémoire d'abus, de négligence et d'autres traumatismes, grand et petits, que nous avons tous subis durant notre enfance. Qui n'a pas un jour blâmé ses propres parents de la relation déséquilibrée qu'il a eu avec eux ? Les accusant d'avoir créer les blessures de l'Enfant Blessé, la source de nos propres dysfonctionnements relationnels, y compris avec nos propres enfants. D'un point de vue positif, les blessures de l'enfance, ces expériences douloureuses inhérentes à cet archétype, éveillent un certain sens de la compassion, de même que le désir profond, de trouver une voie où on pourra se mettre au service d'autres enfants blessé. Les blessures de l'enfance ouvrent également le chemin de l'apprentissage du pardon.

L'ombre de l'archétype de l'enfant blessé se manifeste par un grand apitoiement sur soi, une tendance à accuser les parents pour les difficultés éprouvées et à une résistance au pardon. Elle peut aussi nous inciter à rechercher des figures parentales à qui nous remettre complètement quand nous vivons des situations difficiles au lieu de compter sur notre autonomie. L'Enfant Abandonné/Orphelin

Enfant Abandonné

De la petite orpheline Anni et Cendrillon, à Dorothy dans le Magicien d'Oz et même Harry Potter, l'archétype de l'Enfant Abandonné ou de l'Orphelin reflète la psyché de personnes qui ont toujours l'impression de ne pas appartenir à la famille où ils ont vu le jour, y compris dans leur esprit tribal. C'est précisément parce qu'il n'ont pas de famille que les orphelins doivent devenir autonome très tôt. L'absence de traditions, de comportements et d'influences familiales invite ou oblige l'Enfant Abandonné à se construire une réalité fondée sur l'expérience et le jugement personnels.

L'ombre de cet archétype se manifeste lorsque l'orphelin ne se remet jamais du fait qu'il a du grandir en dehors de la structure familiale. Le sentiment d'abandon entrave son développement, ce qui le pousse souvent à rechercher des structures familiales de remplacement, même inappropriés, pour faire l'expérience de l'union tribale. L'Enfant Magique

L'Enfant Magique

L'archétype de l'Enfant Magique voit la beauté sacré en tout et incarne le courage et la sagesse dans les circonstances difficiles, comme le montre les exemples d'Anne Franck et le personnage de Tiny Tim dans les Contes de Noël de Charles Dickens. Il est doté du pouvoir d'imagination et de la croyance que tout est possible.

L'ombre de cet archétype se manifeste par une incrédulité excessive face aux miracles et à la transmutation du mauvais en bon. La dépression et le pessimisme, surtout au moment de réaliser ses rêves émergent souvent chez l'Enfant Magique blessé par le cynisme des adultes qui ont jugés stupides ses rêves d'autrefois. Elle se manifeste aussi par la croyance que l'énergie et l'action ne sont pas nécessaires, ce qui le porte à se réfugier dans l'imaginaire. L'Enfant de la nature

L'enfant de la nature

L'archétype de l'Enfant de la nature désigne un lien profond et intime avec les forces de la nature et une affinité amicale particulière avec les animaux. Bien que l'Enfant de la nature soit doux et tendre, il est également tenace et sait survivre, car il est naturellement résilient. Il possède de grands dons de communication avec les animaux, les histoires qui reflètent cet archétype présentent souvent un animal venant à la rescousse de son compagnon-enfant. Il se manifeste chez l’adulte par la capacité à communiquer avec les esprits de la nature et de travailler en harmonie avec eux pour maintenir l'ordre naturel.

L'ombre de cet archétype se manifeste par la tendance à abuser des animaux, des gens et de l'environnement. L'Enfant éternel


L'archétype de l'éternel enfant

L'archétype de l'Enfant éternel s'exprime par la détermination à rester éternellement jeune de corps, d'esprit et d'âme, à ne pas laisser son âge empêcher de profiter de la vie.

L'ombre de l'Enfant éternel se manifeste souvent sous la forme d'une incapacité à grandir et à accepter les responsabilités de l'adulte. Comme Peter Pan, l'éternel garçon éprouve de la difficulté à quitter l'adolescence pour entrer dans l'âge adulte. Il patauge entre les phases de la vie parce qu'il n'a pas établi les fondations lui permettant de fonctionner adéquatement avec la réalité. L'Enfant Divin

Archétype de l'Enfant Divin

L'enfant divin est étroitement lié à l'enfant magique, mais il s'en distingue par son effet rédempteur. Il est associé à l’innocence et à la pureté. En entrant en contact avec cet archétype nous pouvons prendre conscience de notre propre nature divine et de la façon dont elle agit au quotidien.

L'ombre de cet archétype se manifeste sous la forme d'un incapacité à se défendre contre les forces négatives, en éprouvant le faux sentiment d'invulnérabilité, car il s'attend à ce que le Divin fasse tout pour lui.




#bricecaumont #parisreikiofficiel #archétype #enfantintérieur

615 vues

Brice Caumont

Maître-Enseignant de Reiki

Membre de

la Fédération Française de Réflexologie et de la Fédération Francophone des Praticiens et Enseignants en Réflexologie

Annuaire des Réflexologues
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon