Le Reiki et les blessures de l'enfant intérieur

Dernière mise à jour : août 29

L'Enfant Intérieur est un concept de psychologie analytique créé par Carl Gustav Jung pour désigner la part enfantine ou infantile de l'adulte. Cette part est liée au fonctionnement primaire, instinctif de l'enfant que chacun a été, il est possible d'y trouver sa part d'ombre, celle qu'on rejette ou choisi d'ignorer sans pour autant qu'elle soit mauvaise, ou une expression de l'anima pour l'homme, et de l'animus pour la femme.

Jung le présente comme un archétype, ou une formation de l'inconscient collectif, donc une constante humaine qu'on retrouve exprimée de différentes façons à travers le temps et les cultures. Ainsi, les personnages de lutins (ou gnomes, ou elfes) dans les légendes, alternativement joueurs, sages ou cruels, en seraient des manifestations typiques.

Travailler sur l'enfant intérieur peut mettre en lumière des émotions, des schémas de comportement et des systèmes de croyances que nous avons développés pour répondre à des situations passées. Nous pouvons avoir choisi de reprendre à notre compte ceux de nos parents en nous identifiant aux leurs.

Comme par exemple :

Je suis petit, méchant et ne mérite pas l'amour et la tendresse.

Je dois me montrer sage et gentil envers les autres pour obtenir de l'attention.

Je dois développer des stratégies pour montrer que j'existe et pour qu'on m'aime.

Je dois masquer mes émotions parce que c'est comme ça qu'on doit être en société.

Je refuse certaines émotions parce qu'elles sont négatives.

Je dois mentir pour survivre.

Je dois travailler très très dur, comme un esclave pour ne gagner que très très très très peu.

Pleurer c'est pour les faibles, c'est ruminer le passé et se faire souffrir inutilement.

Je suis rien et moins que rien, capable de rien quoi qu'il arrive et de toutes façons.

Je ne mérite pas de recevoir de l'argent. L'argent c'est pour les grands

Je suis le petit et le resterai pour toute la vie. Etc. Etc. Etc.

Paris Reiki, Reiki à Paris, Reiki Paris, Massages, Réflexologie, Archétype