Déchiffrer le code Reiki

Mis à jour : 30 avr. 2018

Par Brownen et Frans Stiene


Paris Reiki, Reiki à Paris, Reiki Paris, Massages, Réflexologie
Déchiffrer le code Reiki

Nos recherches en cours sur la méthode Reiki nous ont permis de mettre à jour une importante somme d'informations et de connaissances jusque-là cachées, sur les débuts de la méthode et ses intentions originelles. Dans le cadre de nos travaux de préparation à l'écriture des ouvrages, The Reiki Sourcebook (Reiki, le livre source) et The Japanese Art of Reiki, nous avons découvert que ce savoir n'avait pas été tenu volontairement à l'abris des regards indiscrets mais qu'il avait plutôt été enfoui sous la poussière d'un passé inexploré. En déblayant une partie de cette poussière, cet article révèle un code : un code qui a constamment été à l'œuvre pour tout les praticiens autour du globe – et qui, pourtant est souvent mal connu, voire ignoré.

Pratiquez-vous le Reiki pour aider les autres, pour travailler sur vous-même, pour guérir à distance ou pour d'autres raisons? Les motivations individuelles de chaque praticien peuvent être infiniment variées, en raison des bénéfices innombrables de la méthode. Dans les fondements même de la méthode, il existe une loi qui ouvre toutes les possibilités. C'est le foyer de l'énergie spirituelle et son nom est la non-dualité. Ce mot, non-dualité, exprime l'Unité sous-jacente de l'existence : il n'y a pas de "je" – juste la simplicité d'être. Il illustre le concept selon lequel nous venons tous de la même source, nous sommes tous cette même source et nous y retournons tous. En tant que praticien, plus vous accumulez de connaissance sur ce que vous faites et sur votre expérience, plus profonde est la connexion avec votre pratique. Ce travail de fond inébranlable affûte en conséquence votre intention, ce qui donne pour résultat une pratique globalement plus efficace.

En se penchant sur le contexte japonais des quatre symboles et mantras traditionnels du Reiki, il est possible de découvrir comment le code constitue la base de la méthode et ce que cela signifie en pratique. Afin de respecter la nature des enseignements (puisque la méthode utilise des niveaux), les mantras sont, dans cet article, remplacés par des acronymes CKR, SHK, HSZSN et DKM. Les symboles sont nommés Symbole 1, Symbole 2, Symbole 3 et Symbole 4 ainsi que cela est enseigné au Japon.


Ces quatres symboles sont clairement reconnaissables au Japon. Le Symbole 1 a des connexions avec la cosmologie Tendai et l'on peut observer plusieurs version du Symbole 2 dans des temples à travers le pays. Les Symboles 3 et 4 sont des kanji japonais, qui lorsqu'ils sont lus en japonais, créent directement les mantras auxquels ils correspondent. Déchiffrer le code nécessite que le chercheur comprenne la philosophie japonaise du Ciel et de la Terre. La connaissance de ces dualités, ou opposés polaires, est la structure primaire requise. Les dualités sont le sol nourricier de l'expérience ultime de la non-dualité. La non-dualité n'est pas un concept spécifiquement japonais ; elle existe dans toutes les formes de la vie et de ses commencements duaux qu'on trouve dans les références au yin-yang, au négatif-positif, ou au mâle-femelle. Ces exemples ne constituent que le sommet d'un iceberg infini d'opposés.


Paris Reiki, Reiki à Paris, Reiki Paris, Massages, Réflexologie

Une théorie cosmologique japonaise affirme qu'à travers l'union des forces duales de l'énergie Terre et de l'énergie Ciel, toutes les choses sont nées, et notamment l'humanité. Elle entend par là que les personnes sont un mélange de ces deux forces et que pour pouvoir vivre, ces deux éléments doivent circuler librement et s'unir. Cela ne peut se faire qu'à travers un travail spécifique avec les deux premiers symboles et mantras traditionnels du Reiki. Le symbole 1 et le mantra CKR donnent aux praticiens la capacité de se connecter à l'énergie Terre. Pour y parvenir, il faut la concentration vers l'intérieur, plutôt que vers l'extérieur de soi. Vous êtes l'Energie Terre – vous n'avez juste pas reconnu son existence.


Sous les couches grandissantes de colère, de tristesse, de peurs, de jugements et de croyances que les humains récoltent – cette connaissance reste cachée, négligée. Ces couches obscurcissent notre vraie nature qui comprend l'énergie Terre. Le but du Symbole 1 et de la pratique du CKR est de rétablir une connexion personnelle avec l'énergie Terre.


En Occident, le Symbole 1 et le CKR sont connus pour leurs qualités d'ancrage, de protection et de pouvoir – chacune étant une caractéristique de base de la Terre. Lorsque nous en tenons compte, notre pratique commence à prendre une nouvelle dimension de signification.

Travailler avec le Symbole 2 et SHK implique qu'on explore les capacités mentales et intuitives. En allant plus loin que l’interprétation occidentales, on retrouve le royaume de la philosophie japonaise et la connexion avec l'énergie Ciel. Le Ciel est une expression qui peut déclencher des milliers de croyances, d'émotions et de visions, autant qu'il existe de religions et de cultures dans le monde. Souvent conçu comme demeure pour les êtres angéliques, un paradis flottant ou un lieu de repos future, le Ciel garde une interprétation unique au Japon – celle d'une connexion interne. Comme avec le Symbole 1 et CKR, les praticiens peuvent trouver leur relation à l'énergie Ciel de façon spontanée et innée à l'intérieur d'eux-mêmes.


Les qualités énergétiques sont mieux comprises à travers l'expérience qu'à travers des mots. Pour comprendre en profondeur la connexion entre l'énergie Terre ou l'énergie Ciel et vous-même, une pratique dédiée est nécessaire. On peut pratiquer uniquement avec un Symbole ou un mantra à la fois au lieu de travailler simultanément avec plusieurs. Les humaines sont trop souvent pressés d'arriver au terminus de l'illumination, oubliant que le processus lui-même peut receler le facteur illuminateur.