Le Métamorphique ou la Métamorphose

Mis à jour : 30 avr. 2018

La Médecine Traditionnelle Chinoise considère que les chocs émotionnelles perturbent la bonne circulation du Qi, de l'énergie, dans notre organisme. Elle regarde ces chocs comme des mémoires qui s'enregistrent dans le corps. Ils agissent comme des petits cailloux dans les chaussures, ou encore comme des bouchons dans le tuyau d'arrosage qui créent des stagnations, des surpressions et des perturbations, limitant le flux d’écoulement. Ces mémoires sont des informations qui agissent également tel des programmes informatiques, sur notre psychisme.


Robert St John, médecin naturopathe anglais et réflexologue, observa que nombre de ses patients se mettaient à raconter le même type de souvenirs et d'histoires lorsqu'il les touchait à des endroits particuliers. Il se replongea alors dans la Médecine Traditionnelle Chinoise. Celle-ci explique que nous héritons du Qi de la lignée de notre père et de celle de notre mère. Nous héritons également de leurs mémoires, particulièrement celles de la mère, car elle accueille dans son propre corps le développement du bébé, qui par partage donc intimement sa vie.


Cela signifie que les mémoires acquises par la mère durant la grossesse, sont partagées en direct avec le bébé. Concrètement, les chocs émotionnels vécus par la mère, petits et grands, le sont aussi par le bébé. Maman se cogne au coin de la table, bébé enregistre l'information, maman traverse un deuil, bébé enregistre également l'information.


C'est à ce moments de notre vie que se développent des structures physiques, mentales et émotionnelles fondamentales. La colonne vertébrale du fœtus, contre la paroi de l'utérus, mémorise les mouvements à l'intérieur de la mère ainsi que tous ses ressentis et émotions, positifs comme négatifs. Différents facteurs comportementaux, culturels, sociaux, environnementaux, familiaux etc., de la mère ont encore une influence directe sur le développement du fœtus qui partage la vie de sa mère qui le porte. Certains schémas limitants répétitifs, certaines difficultés trouvent leurs origines dans la réactions aux chocs vécus dans la période prénatales.


Robert St John observa donc que les mémoires de notre vie intra-utérine s'enregistrent le long de la colonne vertébrale et que celles-ci peuvent être à l'origine de perturbations tout au long de la vie. Il développa alors un un protocole particulier destiné à permettre de libérer ces mémoires acquises dans cette période, antérieure au langage.


Le métamorphique consiste en un effleurage particulier très doux des zones réflexes de la colonne vertébrale sur les pieds, les mains et la tête. Robert St John a d'abord nommé ce soin : Prénatothérapie ; car il l'a conçu pour travailler spécifiquement sur les schémas prénataux qui peuvent-être la source de nombreux déséquilibres, tant physiques, psychiques, émotionnels etc.


Gaston Saint Pierre, repris et développa la technique en réalisant l'importance pour le thérapeute de se mettre en retrait. Il constata qu'il obtint des résultats qui avaient tendance à être définitifs. Il parla alors de Métamorphose, tant les changements qu'il observait étaient important et durable. 


En 1979, Gaston Saint Pierre fonda :"The Metamorphic Association" et sa technique fut reconnue d'utilité publique en 1984 en Grand-Bretagne. Il enseigna sa méthode à travers l'Europe par des cours et des conférences.

Le massage métamorphique permet la métamorphose de ce que nous sommes vers ce que nous aurions été sans ces schémas limitant, telle la chenille devenant papillon.

La métamorphose

#reiki #parisreikiofficiel #bricecaumont #métamorphique #métamorphose

Brice Caumont

Maître-Enseignant de Reiki

Membre de

la Fédération Française de Réflexologie et de la Fédération Francophone des Praticiens et Enseignants en Réflexologie

Annuaire des Réflexologues
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon