L'archétype du dépendant

Mis à jour : 11 mars 2019


L’archétype est un concept de psychologie analytique développé par Carl Gustav Jung. Ce sont des processus psychiques indépendant du sujet et que l’on retrouve de façon commune. Ils fonctionnent un peu comme des personnages indépendant ayant leur énergie et leur caractère propre, pouvant s’opposer à nos propres intentions parfois de façon très embarrassante. Il est possible de faire une analogie avec un programme informatique indispensable au bon fonctionnement du système d’exploitation, mais qui en perturbe le fonctionnement quand on n’en tient pas compte, particulièrement lorsque nous en ignorons son existence. Il peut également être analysé comme une sous personnalité.


L'archétype du dépendant soumet notre volonté à un élément extérieur, lui faisant exercer sur nous-même plus d'autorité que ne le fait notre propre esprit. Son discours se développe autour du : "Je veux, mais je ne veux pas". Cet élément extérieur ne se limite pas aux stupéfiants, à l'alcool, à la nourriture, au sucré ou au sexe, le dépendant peut être un consommateur compulsif, un glouton qu avale tout, un bourreau de travail, etc.


Dans son aspect lumineux, il nous permet de prendre conscience, d'évaluer ce que nous coûte ce comportement, éventuellement de comprendre comment et pourquoi nous nous y sommes adonné. Il nous permet d'entrer en contact souvent avec l'objet dont nous nous sommes rendu dépendant. C'est ainsi, qu'il conduit développer des qualités de persévérance, nos capacités de briser ces rapports de dépendances et in fine, à renforcer notre lucidité, notre esprit et notre volonté intérieure, celle du Cœur.


Dans sa part d'ombre, il représente l'absence de volonté, de maîtrise de soi et d'équilibre. Il oblige à des compromis asymétrique et déraisonnable, ou plutôt des compromissions sur le plan de l'intégrité et de l'honnêteté, que ce soit physique, psychique ou morale, qui peuvent faire penser à la part d'ombre de l'archétype de la prostitué.



Avez-vous tendance à lutter contre le besoin d'un stimulant ? Avez-vous constamment besoin de l'autorisation des autres pour faire quoi que ce soit ? Vous adonnez-vous souvent aux achats compulsif au prétexte d’hédonisme, parce que ça fait du bien au moral, au point de compromettre vos finances ? Consommez-vous de façons automatique des substances dont vous savez qu'elles minent votre santé, votre intégrité ou même votre bien-être émotionnel et psychologique ?


#parisreiki #bricecaumont #archétype #dépendance

26 vues

Brice Caumont

Maître-Enseignant de Reiki

Membre de

la Fédération Française de Réflexologie et de la Fédération Francophone des Praticiens et Enseignants en Réflexologie

Annuaire des Réflexologues
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon