L'histoire de Mikao Usui 3ème partie

Dernière mise à jour : août 26

Suzuki était le nom de jeune fille de l'épouse de Mikao Usui. Ils eurent un fils Fuji (né en 1907) et une fille à propos de laquelle aucune information n'a été retrouvée.

Paris Reiki, Reiki à Paris, Reiki Paris, Massages, Réflexologie
Mikao Usui 1865 - 1926

Ayant appris dans un contexte difficile durant son enfance, Mikao Usui étudia beaucoup et il devint très vite beaucoup plus doué que ses pairs. A l'âge adulte, il voyagea en Europe et aux États-Unis et étudia également en Chine.


C'était un homme aux talents multiples, amoureux des livres et très cultivé dans un grand nombre de domaines comme l'histoire, la médecine, les religions chrétiennes et bouddhistes, la psychologie, la magie, les sortilèges, la divination et la physionomie.


On raconte que Mikao Usui a travaillé dans de nombreux domaines, sans doute en raison du fait qu'il a beaucoup voyagé. On dit également qu'il a travaillé comme secrétaire particulier d'un homme politique appelé Shimpei Goto qui occupa le poste de secrétaire d'état aux chemins de fer, de directeur général des postes et de ministre de l'intérieur. En 1922, Shimpei Goto devint maire de Tokyo. Mikao Usui était chargé de la sécurité et de l'administration générale (sans doute en raison de ses compétences en arts martiaux).


A un moment donné, Mikao Usui devint moine/prêtre Tendai Bouddhiste. Il ne pratiquait ni ne vivait au temple, et avait donc ce qu'on appelle un statut de "laïc". Les japonais utilise le terme de Zaïke, qui signifie : prêtre possédant un foyer.


Le courant bouddhiste Tendaï avait été importé au Japon par Saicho au VIIIème siècle et Nagarjuna en était le patriarche. Parmi les pratiques, on trouve l'étude du Sutra du Lotus (considéré comme l'enseignement unique du Bouddha) ainsi que des méditations spécifiques basées sur des éléments d'origine ésotérique comme les mudras et les mandalas. Mikkyo est une autre forme de bouddhisme qu'on dit également importée au Japon par Saicho et dont le nom peut-être traduit par "enseignement secret''. Une relation très forte se développa entre le monastère Tendai situé sur le Mont Hiei et la Cour impériale de Kyoto. En conséquence, le courant Tendai mettait l'accent sur le respect envers l'Empereur et la Nation.