Fibromyalgie et Réflexologie

La fibromyalgie est une maladie de la douleur chronique. Elle se caractérise par des douleurs diffuses ou des sensations de brûlures, touchant tout le corps, mais plus particulièrement les muscles et les tendons le long du rachis. Elle peut s'assortir de trouble du sommeil et de fatigue profonde. Il n'y a pourtant pas de lésions visibles aux examens biologiques ou radiologiques.


Ces symptômes peuvent s'accompagner de manifestations différentes, comme le phénomène de jambe sans repos, de céphalées, de l'intestin irritable, de dysménorrhées, d'acouphène, d'allergie, d'anxiété, d'hypersensibilité, etc., qui peuvent dérouter vers un diagnostic différent.

Cela peut-être socialement handicapant et entraîner un isolement ou un replis sur soi, d'autant plus s'il est opposé des arguments de somatisation évoquant une maladie imaginaire, ce qui revient à une situation de dénie.


Des facteurs aggravants comme l'inactivité, le surmenage, le stress, le climat froid et humide sont rapportés.

Si ses causes ne sont pas clairement identifiées, différentes hypothèses physiologiques ont été évoquées, comme une anomalie musculaire, une altération du système endocrinien, une anomalie du système immunitaire qui provoquerait une sur-réaction des anticorps, et une hypersensibilité à la douleur. Cette hypersensibilité serait provoquée par un désordre centrale de la gestion de la douleur où l'activité des neurotransmetteurs comme la sérotonine, la noradrénaline, la dopamine et le glutamate, est perturbés. Leur diminution serait responsable de nombreux symptômes de cette maladie comme les douleurs la fatigue et les troubles du sommeil.

Une altération du microbiote intestinal pourrait être en cause également, on note une présence importante des lymphocytes T, qui réagissent au Candida Albicans, levure naturellement présente mais qui se développent en mycélium et devient invasive lorsque les conditions de notre milieu intérieur y est favorable, comme un pH trop acide. Il est noté que cette réaction immunitaire induit la production de cytokines comme l'interféron gama, ce qui peut provoquer un syndrome peudo-grippal avec des douleurs chroniques et une fatigue. Il est alors possible de palier à ce déséquilibre-ci par des mesures d'hygiène alimentaire et d'impacter significativement le niveau de la douleur.


Néanmoins, des causes plus subtiles comme des chocs émotionnels et des stress répétés peuvent être des facteurs déclenchant ou de pérennisation de cet affection. On ne naît pas douloureux chronique, on le devient.


Avant de passer à des traitements médicamenteux aux effets secondaires reconnus, il est recommandé une activité physique douce et progressive, comme des étirements par exemple.


Il est également recommandé les techniques de relaxation, de prise en charge de l'anxiété et de l'hypersensibilité comme l'hypnose, la sophrologie, la respiration, etc...


Au quotidien il est recommandé d'adapter sa journée à ses capacités réelles. Les conseils sont de faire modérément du sport, de favoriser une alimentation anti-inflammatoire, de faire des cures de complément alimentaires, de pratiquer des exercices en eau chaude, mais également un suivi de réflexologie plantaire.

La Réflexologie plantaire peut aider efficacement à réguler les douleurs en stimulant les zones réflexes favorisant une meilleure homéostasie, c'est à dire les conditions physiologiques nécessaires à la bonne santé.


Le Réflexologue ne pose pas de diagnostic, mais pose des questions sur comment vous vivez les troubles qui vous affectent. Cela lui donne des indications sur les déséquilibres en présence et sur la manière de travailler dessus en stimulant plutôt telle zone ou telle autre.


Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, le réflexologue cherchera à rééquilibrer les mouvement Yin et Yang autour du système endocrinien en sus du système neuro-musculaire en fonction des endroits du corps douloureux. Pour la MTC, les troubles chronique signalent un déséquilibre du mouvement Terre (zones réflexes de la Rate et de l'Estomac), le système tendino-musculaire relève du mouvement Bois (zones réflexes du Foie et de la Vésicule Biliaire) et l'arbre endocrinien relève du mouvement Feu (zones réflexes du Cœur, du Maître-Cœur, de l'Intestin Grêle et du Triple Réchauffeur).


La fréquence des séances est déterminée par l'ancienneté et l'intensité des douleurs.

#bricecaumont #parisreiki #réflexologie #douleur #fibromyalgie

166 vues

Brice Caumont

Maître-Enseignant de Reiki

Membre de

la Fédération Française de Réflexologie et de la Fédération Francophone des Praticiens et Enseignants en Réflexologie

Annuaire des Réflexologues
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon