Mikao Usui 1865 - 1926

Les 5 principes du Reiki

 

 

Ne porte pas la colère

La colère est illusion.

 

Ne te fais pas de souci

La peur est distraction.

 

Sois sincère envers ton chemin

et honnête avec ton être.

 

Montre de la gratitude et de la compassion envers toi-même et les autres.

 

Parce que ceci est le centre de l'expérience de la bouddhéité.

Petite histoire du Reiki

 

On retrouve des traces de techniques d’imposition des mains dans des textes d’anciennes civilisations, comme en Chine, en Inde ou au Tibet et sur des sculptures murales de temples en ruines. Chacune s’inscrit dans une philosophie spirituelle de la vie qui repose sur des paradigmes que nous ne comprenons pas ou plus.

 

Vers 1922, à 58 ans, le moine bouddhiste Tendaï Mikao Usui opère une synthèse du fruit de ses recherches dans un système qu’il nomme Usui Reiki Ryoho. La légende raconte qu’à la fin d’une période de jeûne et de méditation de 21 jours sur le mont Kurama, près de Tokyo, il ressenti un grand choc sur la tête et perdit connaissance. Lorsqu’il redescendit de la montagne, il trébucha sur une racine et se blessa le pied. Il mit la main et la blessure guérit immédiatement. Plus loin sur le chemin du retour, il rencontra une petite fille qui souffrait des dents. Il lui posa la main et le mal disparut instantanément. Assez rapidement, il met un système au point autour de cinq principes, d’une méthode d’entraînements et de soin par les mains et il crée la Usui Reiki Ryoho Gakkai à Tokyo. Il élabore sa méthode en trois degrés d’initiation et il meurt en 1926 à 62 ans après avoir initier environ 2000 personnes dont 21 au troisième degré.

 

Parmi ces 21, Chujiro Hayashi était capitaine de réserve de la marine. Il ouvre une clinique de Reiki à Tokyo en 1925 après avoir été initié au 3ème degré. Il consigne toutes ses séances et élabore un système original de position des mains sur la base de ses observations clinique.  Il y reçoit en 1935 Hawayo Takata, hawaïenne d’origine japonaise qui vient le voir pour éviter une opération, sur les indications de son médecin. Elle y suit un traitement régulier durant deux mois au bout desquels elle est rétabli. Au bout de 8 mois son médecin constate qu’il n’est plus nécessaire d’opérer et qu’elle est guérie. Elle demande immédiatement à se faire initier. Elle retourne à Hawaï un an après. En 1938 elle invite Chujiro Hayashi à donner des initiations au Reiki à Honolulu, il l’initie à cette occasion au 3ème degré et lui permet d’initier d’autres personnes elle-même.

 

Puis intervient la seconde guerre mondiale. Hayashi se suicide après avoir été soupçonné d’intelligence avec l’ennemi américain, en 1941. Après la guerre Hawayo Takata prétend que les maîtres Reiki du japon ont tous disparu pendant la guerre et qu’elle est la seule au monde à enseigner le Reiki traditionnel Usui. Elle opère quelques arrangements aux techniques et à l’histoire de la vie de Usui pour le rendre acceptable à la société américaine d’alors, toujours suspicieuse de ce qui vient du japon, où elle enseigne et pratique le Reiki à travers tout les USA. Elle décède en 1980, à 80 ans après avoir initié 22 maîtres enseignants. Après sa mort les différents maîtres qu’elle a initié ont formé plusieurs associations dans le but de répandre le Reiki dans le monde.

 

A la fin des années 1990, des praticiens de Reiki se sont rendus au Japon et ont redécouvert qu’ils n’étaient pas seuls et que le Reiki avait survécu à la guerre et s’était développé aussi en plusieurs courants et techniques enrichie de l’expériences des différents maîtres enseignants japonais depuis Usui.

 

 

Bibliographie sélective :

 

Doi Hiroshi. Gendai Reiki Hô Quintescence de la méthode traditionnelle et des pratiques occidentales du Usui Reiki. 2000. éd Véga. 2005. ISBN 2-85829-436-4

 

Walter Lübeck, Franck Arjava Petter, William Lee Rand. La Quintessence du Reiki Livre exhaustif sur le système Reiki. éd. NIANDO. 2002. ISBN 84-931062-8-3

 

Idris Lahore. Reiki Tao Tö Qi Les origines ancestrales du Reiki. éd EccE. 2008. ISBN 978-2-35195-028-9

 

Bronwen et Frans Stiene. Reiki Le livre source. éd Exclusif. 2011. ISBN 978-2-8489-1063-5

Brice Caumont

Maître-Enseignant de Reiki

Membre de

la Fédération Française de Réflexologie et de la Fédération Francophone des Praticiens et Enseignants en Réflexologie

Annuaire des Réflexologues
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon